L’aventure Ricqlès débute au XIXème siècle dans le Sud de la France, lorsque qu’un jeune négociant hollandais, Henri de Ricqlès, passionné de botanique, s’intéresse à la Menthe Poivrée (Mentha Piperita) qu’il trouve près de chez lui en Provence.

Certain que cette menthe dispose de vertus intéressantes, il se lance dans des recherches afin d’en étudier de potentielles propriétés.

En 1838, grâce à un procédé de distillation, il parvient à isoler les principes actifs de la plante et en extraire une huile essentielle à la fois naturelle et de grande qualité. Pour parvenir à la création de l’alcool de menthe tel que nous le connaissons aujourd’hui et conserver les propriétés de cette huile, d’autres manipulations ont été nécessaires et le secret de fabrication demeure inchangé depuis 1838.

Si Henri de Ricqlès utilise cet alcool de menthe à des fins personnelles et familiales dans un premier temps, il en distribuera ensuite à la population lors des inondations qui ont sévit dans le Sud de la France en 1840.

Alors remercié officiellement par le Roi de France Louis-Philippe 1er, l’alcool de Menthe Ricqlès commence à se faire connaître.

Sous forme de petites bouteilles en verre cachetées, l’alcool de menthe Ricqlès est commercialisé en pharmacies. Recommandé comme fortifiant pour lutter contre les indigestions, les nausées, les maux de tête… sa notoriété ne cesse de croître.

Le premier Brevet est déposé en 1849 et c’est en 1857 après la mort d’Henri que ses fils, qui ont repris l’affaire familiale, déposent le flacon et la marque de « l’Alcool de menthe de Ricqlès » au greffe du tribunal de commerce de Lyon. La société « De Ricqlès et Cie » est fondée en 1869 et l’usine est déplacée en 1898 de Lyon à St Ouen-sur-Seine.

En 1914, alors que la première guerre mondiale débute, l’armée française intègre au paquetage des soldats une bouteille de Ricqlès. La petite bouteille se retrouve alors exportée dans les colonies françaises et à travers le monde.

Elle gagne en réputation à l’international tandis qu’elle acquiert son statut de marque emblématique en France.

Par la suite, les héritiers Ricqlès font l’acquisition d’autres sociétés et mettent à profit leur savoir-faire en se diversifiant. De nouvelles gammes de produits : pastilles, chewing-gum, dragées et autres confiseries voient progressivement le jour. La menthe poivrée, ingrédient phare, positionne la fraîcheur comme qualité phare de chaque produit.

Aujourd’hui, la marque Ricqlès est exploitée par plusieurs entreprises qui ont fait l’acquisition de licences pour l’exploitation des sodas, des confiseries ou encore de l’alcool de menthe.

2020 marque un nouveau chapitre dans l’histoire de Ricqlès, avec l’arrivée de Ricqlès sur le marché de l’hygiène bucco-dentaire.